L’île Maurice offre un régime fiscal très favorable aux entreprises, avec plusieurs avantages clés qui en font une destination attrayante pour les opérations mondiales.

Avantages fiscaux

  • Pas de retenue à la source sur le versement des bénéfices des succursales : Les entreprises peuvent transférer les bénéfices de leurs succursales sans subir de retenue à la source, ce qui améliore la rentabilité et facilite la gestion financière.
  • Pas d’impôt sur les plus-values : À l’exception des gains de développement immobilier, il n’y a pas d’impôt sur les plus-values à Maurice, ce qui constitue un avantage significatif pour les entreprises impliquées dans des transactions d’actifs.
  • Report illimité des pertes fiscales : Les entreprises peuvent reporter indéfiniment leurs pertes fiscales, ce qui permet d’améliorer la planification financière et de compenser les bénéfices futurs.
  • Redevances, intérêts et frais de service déductibles : Les paiements aux filiales étrangères sont déductibles en tant que dépenses, à condition qu’ils soient raisonnables et correspondent aux dépenses réelles encourues.
  • Exonération fiscale des intérêts pour les titulaires d’une licence bancaire de catégorie 2 : Les intérêts payés sur les dépôts dans les banques titulaires d’une licence bancaire de catégorie 2 sont exonérés d’impôt, ce qui encourage l’épargne et les investissements.
  • Amortissement accéléré à 100 % pour les compagnies aériennes : Les compagnies aériennes bénéficient d’un taux d’amortissement accéléré de 100 % la première année, ce qui réduit considérablement le revenu imposable.
  • Crédit d’impôt à l’investissement : un crédit d’impôt à l’investissement de 10 % est disponible pour les dépenses en capital, ce qui favorise la croissance et le développement des entreprises.
  • Dividendes exonérés d’impôts : Les dividendes versés par les entreprises sont exonérés d’impôt, ce qui permet aux actionnaires d’obtenir des rendements plus importants.
  • Pas de retenue à la source sur les intérêts, les redevances et les dividendes : Cette exonération simplifie les transactions financières transfrontalières et améliore la trésorerie des entreprises.
  • Les redevances versées aux non-résidents sont exonérées d’impôt : Les redevances versées aux non-résidents sont exonérées d’impôt, ce qui fait de Maurice une juridiction compétitive pour la gestion de la propriété intellectuelle.
  • Taux d’imposition incitatif pour les sociétés GBC1 : Les Global Business Companies Category 1 (GBC1) sont soumises à un taux d’imposition réduit de 15 %, ce qui renforce leur compétitivité.
  • Mécanisme généreux de crédit d’impôt étranger : Les entreprises bénéficient d’un crédit d’impôt étranger généreux sur les revenus de source étrangère, ce qui réduit leur charge fiscale globale.

Avantages supplémentaires

  • Pas de droits de succession, d’héritage, de patrimoine ou de donation : Ces exonérations permettent aux propriétaires d’entreprises et aux investisseurs de réaliser d’importantes économies.
  • Pas de droits de timbre, de droits d’enregistrement ou de prélèvements : l’absence de ces droits réduit les coûts de transaction et les charges administratives.
  • Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) nulle : Les transactions commerciales qualifiées sont exonérées de TVA, ce qui réduit le coût de l’activité.
  • Concessions de droits de douane : Les entreprises bénéficient de réductions de droits de douane sur les équipements de bureau, le mobilier et les véhicules à moteur, ce qui réduit encore les coûts opérationnels.

Conclusion

Le régime fiscal de Maurice offre de nombreux avantages qui renforcent son attrait en tant que centre d’affaires. La combinaison d’exonérations fiscales, de crédits et de déductions offre des avantages financiers substantiels, ce qui en fait un lieu idéal pour les opérations commerciales mondiales.